Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 21:06

« Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi »

Katherine Pancol

13 juin

 

 

 

 

 

Le dernier jour vient de se lever, l'avion quitte le sol en fin d'après-midi, c'est notre dernière chance pour trouver le T-shirt qui déchire, la magnet inattendue ou l'incroyable mug qui commémorera cette épopée pendant des années encore.

 

vitrine

 

 

Ah, vous avez eu peur qu'on vous montre toutes les boutiques de souvenirs de Times Square, n'est-ce pas ? On a pitié et on vous présente à la place un interlude bucolique. 

 

lac

 

 

lecture

 

Ce n'est ni la zone verte de La Ramée, ni le Jardin des Plantes, mais bel et bien Central Park. Avec plus de 340 hectares en plein centre ville, cela n'a rien à voir !

Il ne s'est pas passé une journée sans que nous empruntions au moins une fois les chemins de ce morceau de campagne égaré dans la ville.

 

fleurette

 

 

 

belvedere casttle

 

On ne se lasse jamais de traverser le parc et la multitude de sentiers nous permet à chaque fois de découvrir de nouveaux paysages. Oui, parfois on voit un building qui dépasse entre deux arbres. Ces deux-là étaient d'ailleurs les points de repère pour trouver notre 94ème rue, à quelques blocs de là.

 

buildings

 

Il existe aussi des zones plus fréquentées, comme la "prairie aux moutons" par exemple. Par un beau dimanche après-midi de juin, elle métite bien son nom, n'est-ce pas ?

 

sheep meadow

 

Les New Yorkais pratiquent dans ce parc des activités encore plus variées que les paysages. Ce sont souvent des coutumes locales, pas très bien connues de ce côté de l'Atlantique. Voici un petit échantillon.

 

L'entrainement au planté de choux sans les mains...

 

belevedere casttle

 

La course à handicap (certains ont plus de chance que d'autres au tirage au sort des équipements) :

 

jogger suivi

La course est ouverte aux plus jeunes également, mais il doivent trouver au moins un accompagnateur bénévole.

 

Ces quelques images nous laissent un goût d'inachevé. Vous voudriez en voir plus ? Nous aussi et il n'y a qu'un moyen pour ça...

poussette

Les concours d'emmêlage de laisses sont également très prisés.

 

promeneur de chiens

 

Mais il y a toujours des resquilleurs !

 

tirage de laisse

 

Et bien sûr on a aussi le bon vieux concours de roulade dans l'herbe après le hamburger. Bon, ce n'était pas le jour des champions en la matière. Peut mieux faire !

 

roulade

 

Et si vous attendiez cette image depuis le début, soyez rassurés. Oui, les écureuils viennent aussi à Central Park les après-midi, quand ils ont le temps, ou quand ils ont faim peut-être.

 

ecureuil

 

Il serait d'ailleurs temps qu'on revienne au sujet principal de la journée. Nous ne pouvions pas quitter NY sans goûter l'un de ces fameux hot-dog de coin de rue. (Vous avez remarqué le génial enchaînement au sujet du repas ? Pas mal hein !)

 

hot dog

 

Après de multiples recherches, après avoir essayé 50 T-shirts, soupesé 25 mugs, feuilleté 100 bouquins, dévisagé 76 statues de la Liberté et retourné 12 boules à neige, nous avons finalement arrêté notre choix sur de magnifiques sacs en plastique comme on n'en trouve plus chez nous.

 

retour de courses

 

Voilà, 2 heures pour boucler les valises et remercier Olga, notre hôte, 2 minutes pour trouver un taxi et nous voila prêts pour affronter à nouveau le décalage horaire. On vous a peut-être raconté plein de choses au retour, mais sachez que rien ne vaut de les voir soi-même. Personne n'est vraiment objectif, surtout pas des photographes.

 

taxis

Partager cet article

Repost 0
Published by suiveznotreregard
commenter cet article

commentaires

marie claude 01/09/2011 22:03


grandiose, magnifique !! On en a plein les yeux !! Merci de nous avoir fait partager votre voyage !!